Accueil Avocat et juriste Questions à poser à un avocat spécialisé dans les préjudices corporels

Questions à poser à un avocat spécialisé dans les préjudices corporels

Par Kassandra Poissaut

Auparavant, les gens faisaient confiance aux professionnels qu’ils engageaient en se basant simplement sur leurs titres et les diplômes affichés sur leur mur. Les temps ont cependant changé d’une myriade de façons, y compris les façons dont nous choisissons à qui confier les vies, les soins et les cas de blessures personnelles.

Les affaires de dommages corporels impliquent des informations sensibles sur les dossiers de conduite, les conditions médicales et, souvent, exposent les pertes financières et émotionnelles. Afin de vous assurer que vous obtenez la meilleure représentation possible, en particulier de la part d’une personne chargée de vous défendre, il est sage de poser à votre avocat spécialisé dans les blessures personnelles les questions dont vous avez besoin pour vous sentir soutenu et en sécurité.

Que devez-vous demander à un avocat spécialisé dans les préjudices corporels ?

Vous ne savez peut-être pas quoi demander où les informations qui vous serviront le mieux. La liste de questions ci-dessous peut vous aider à déterminer le type d’informations dont vous aurez besoin et vous guider dans votre recherche de l’avocat de Brooklyn qui vous convient. L’avocat que vous choisissez devrait non seulement être disposé à répondre à ces questions, mais aussi être préparé avec les réponses que vous cherchez.

Quand et où avez-vous obtenu votre diplôme de droit ?

Découvrir où votre avocat potentiel a étudié est une information qui guide et informe souvent les clients. Bien qu’il existe de bons avocats qui vont dans des écoles moins connues ou des institutions qui ne sont pas aussi bien classées que d’autres, il est important que vous ne laissiez pas le nom d’une école limiter la personne que vous choisissez pour vous représenter. Malgré tout, vos recherches sur l’endroit où ils ont reçu leur éducation, et depuis combien de temps, peuvent avoir un impact sur votre décision d’engager.

Quelle est votre expérience en matière de cas de dommages corporels ?

Afin d’évaluer si l’avocat que vous rencontrez est à la fois formé et expérimenté en matière de droit des blessures personnelles, vous devez lui demander. Les diplômes sur les murs ne peuvent qu’attester d’un certain nombre de choses. Entendre les avocats eux-mêmes, cependant, est un meilleur moyen d’obtenir les informations dont vous avez besoin.

Combien de cas traitez-vous actuellement ?

Les avocats ne sont qu’humains et, comme nous tous, ne peuvent jongler qu’avec un certain nombre de tâches à la fois. Si votre avocat indique que sa charge de travail est écrasante, ou si vous sentez que c’est le cas par vous-même, vous pouvez choisir un autre avocat spécialisé dans les dommages corporels.

avocats spécialisé

Combien de cas comme le mien avez-vous déjà traité ?

Cette question parle non seulement de l’expérience juridique de votre avocat, mais aussi de sa familiarité avec des cas similaires au vôtre.

Peut-on obtenir des références de certains de vos anciens clients ?

Votre avocat peut avoir des témoignages sur son site Web, mais vous devriez pouvoir parler à quelqu’un qui a déjà fait appel à lui. La réputation, après tout, en dit long.

À quelle fréquence parlez-vous à vos clients ?

La communication est essentielle lorsqu’il s’agit de cas de dommages corporels. Sans lignes de discours ouvertes, la liberté d’échanger des détails importants de votre cas, et un accès qui convient aux deux parties, il peut être très difficile de défendre correctement et de gagner un cas.

Combien de temps pensez-vous que mon affaire prendra ?

Bien qu’aucun avocat ne puisse savoir avec certitude combien de temps votre affaire prendra, il devrait être en mesure de vous fournir au moins une estimation.

Serez-vous l’avocat qui me représentera au tribunal ou sera-ce l’un de vos associés ?

Il y a une chance que l’avocat qui vous représente au tribunal ne soit pas celui que vous rencontrez auparavant. Vous devez déterminer si vous êtes à l’aise avec cette possibilité et, dans l’affirmative, vous pourriez vouloir rencontrer les autres avocats du cabinet. En revanche, si vous n’êtes pas à l’aise avec cette possibilité, il est peut-être temps de trouver un autre avocat.

Vous aimerez aussi lire :

Laissez un commentaire