Catégories
Avocat et juriste

Comment changer d’avocat en cours de procédure

Vous êtes en pleine procédure juridique pour des raisons personnelles ou professionnelles ? Il peut arriver que vous soyez en désaccord avec votre défenseur et que vous songez à changer d’avocat. Si vous vous posez des questions sur la meilleure façon de le faire, sachez que cette procédure est toute simple. Découvrez ici comment changer d’avocat en cours de procédure.

Contactez un nouvel avocat pour la procédure

La première étape lorsque vous voulez changer d’avocat en pleine procédure est de contacter un nouveau. Il existe de nombreux cabinets d’avocats ou des indépendants susceptibles de prendre la relève en cas de défaillance du dernier. Toutefois, il s’avère nécessaire de solliciter les services d’un professionnel réputé du domaine afin d’augmenter vos chances. Pour ce faire, vous devez tenir compte des expériences des avocats ainsi que les avis de quelques clients. Par ailleurs, vous devez comparer les honoraires proposés pour rentrer dans votre budget. N’hésitez pas à demander conseil à vos proches afin de bénéficier du meilleur rapport qualité prix.

Informez votre ancien avocat de votre décision

Il existe de nombreuses raisons qui expliquent le changement d’avocat en cours de procédure. Il peut s’agir de la perte de confiance, les désaccords sur la défense, les honoraires, etc. Ainsi, vous devez adresser à votre avocat une lettre recommandée avec accusé de réception afin de l’informer de votre décision. Il est alors tenu de vous faire parvenir toutes les pièces de votre dossier à l’exception des échanges entre les deux parties. Les frais d’envoi seront à votre charge sauf si vous vous déplacez vers le cabinet. Ensuite, vous pourriez transmettre tout le contenu du dossier à votre nouvel avocat pour la suite de la procédure. Il s’agit entre autres de :

  • documents relatifs à la procédure ;
  • justificatifs produits par le client ;
  • documents présentés par la partie adverse ;
  • les enquêtes et études menées, etc.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de laisser le soin à votre nouvel avocat de gérer toutes les démarches administratives.

changer d'avocat

Réglez les honoraires de votre ancien avocat

Les cabinets d’avocats ou les indépendants proposent divers modes de rémunération au cours de l’exécution de leurs différentes tâches. En effet, il peut arriver que vous ayez des obligations financières vis-à-vis de ceux-ci en fonction de votre contrat. Ainsi, une facture vous est adressée à la réception de la lettre recommandée de destitution. Le règlement de la note permet l’envoi de votre dossier ainsi que la prise en charge de la procédure par votre nouvel avocat. Il s’agit d’une disposition prise par l’article 9 du règlement intérieur de la profession d’avocat. Celle-ci stipule qu’un avocat ne peut reprendre un dossier que si l’ancien a perçu la totalité de ces honoraires.

Faits recours à une tierce personne en cas de litige

En cas de litige au cours du changement, vous devez recourir à un médiateur de la profession d’avocat afin de trouver une solution à l’amiable. À défaut, vous pouvez saisir un bâtonnier compétent pour arbitrer le conflit. Il vous suffit de parcourir l’annuaire des barreaux de France pour trouver le bâtonnier relié à votre zone géographique. Par ailleurs, vous pouvez obtenir des conseils de la part de votre assurance protection juridique.

En définitive, il est assez facile de changer d’avocat en cours de procédure. Il vous suffit d’en contacter un nouveau, d’informer votre ancien avocat et régler ses honoraires de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *