Accueil Services aux justiciables Comment faire opposition à une injonction de payer ?

Comment faire opposition à une injonction de payer ?

Par Constance Truchron

Si vous avez reçu une injonction de payer, vous avez 14 jours pour faire opposition. La procédure est simple et gratuite. Vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à la personne qui vous a envoyé l’injonction de payer. Dans cette lettre, vous devez indiquer les raisons pour lesquelles vous faites opposition à l’injonction de payer. Si vous n’avez pas de raisons valables, l’injonction de payer sera exécutée et vous devrez payer la somme demandée.

Qu’est-ce qu’une injonction de payer ?

Une injonction de payer est un ordre de paiement émis par un tribunal ou une autorité administrative. Elle peut être émise à la suite d’une décision de justice ou d’un accord entre les parties. L’injonction de payer peut-être le moyen de mettre fin à un différend sans passer par une procédure judiciaire formelle. Cependant, si l’injonction de payer n’est pas respectée, elle peut donner lieu à une procédure d’exécution forcée.

L’injonction de payer peut-être émise pour diverses raisons, notamment pour le paiement d’une dette, le paiement de prestations alimentaires ou le respect d’une obligation contractuelle. Si vous êtes concerné par une injonction de payer, vous avez le droit de faire opposition à celle-ci. La procédure à suivre pour faire opposition à une injonction de payer dépend du tribunal ou de l’autorité qui a émis l’ordonnance.

Si vous recevez une injonction de payer, vous disposez généralement d’un délai pour faire opposition. Ce délai est généralement de 10 jours à compter de la date de notification de l’ordonnance. Si vous ne faites pas opposition à l’injonction de payer dans les délais prévus, vous serez tenu de respecter les termes de l’ordonnance et vous pourrez être tenu responsable des conséquences financières et/ou juridiques qui en résulteraient.

Pour faire opposition à une injonction de payer, vous devrez généralement adresser une requête en opposition au tribunal ou à l’autorité qui a émis l’ordonnance. La requête doit être signée par vous-même et contenir les motifs de votre opposition. Vous devrez également joindre les pièces justificatives pertinentes à votre requête. Une fois que votre requête en opposition aura été reçue, le tribunal ou l’autorité compétente examinera votre demande et prendra une décision sur la suite à donner.

Si vous faites opposition à une injonction de payer et que le tribunal ou l’autorité compétente estime que votre opposition est fondée, il peut annuler ou modifier l’ordonnance. Si le tribunal ou l’autorité compétente estime que votre opposition n’est pas fondée, il peut maintenir l’ordonnance et vous condamner à respecter ses termes. Dans certains cas, le tribunal peut également imposer des sanctions financières ou juridiques à quiconque ne respecte pas une ordonnance du tribunal.

Pourquoi faire opposition à une injonction de payer ?

Une injonction de payer est une ordonnance du tribunal qui exige que vous payiez une dette. Si vous ne payez pas, le créancier peut saisir vos biens et / ou obtenir une ordonnance d’exécution pour vous forcer à payer. Cependant, vous pouvez faire opposition à l’ordonnance d’injonction de payer si vous avez des raisons valables de ne pas la payer. Les raisons les plus courantes pour lesquelles les gens font opposition à une injonction de payer sont les suivantes :

  • Ils n’ont pas reçu d’avis de l’action en justice : Le créancier doit vous envoyer une notification (« avis d’action ») avant de pouvoir obtenir une ordonnance d’injonction de payer. Si vous n’avez pas reçu d’avis, vous pouvez faire opposition à l’ordonnance.
  • La dette est prescrite : la prescription est la règle selon laquelle un créancier ne peut pas obtenir un paiement si trop de temps s’est écoulé depuis que la dette est née. La durée de prescription varie selon le type de dette, mais elle est généralement de cinq ans pour les dettes contractuelles et de trois ans pour les dettes non contractuelles.
  • Vous avez déjà payé la dette : si vous avez déjà payé la dette, ou si le créancier a accepté un paiement partiel, vous pouvez faire opposition à l’ordonnance en invoquant ce fait.
  • La dette est contestée : si vous contestez la dette (par exemple, si vous ne reconnaissez pas que vous devez le montant réclamé), vous pouvez faire opposition à l’ordonnance. Cependant, si le tribunal estime que la dette est due, il peut condamner le défendeur à payer les frais du tribunal et du créancier.

opposition injonction

Comment faire opposition à une injonction de payer ?

Une injonction de payer est une ordonnance du tribunal qui exige qu’une personne paie une dette à une autre. Si vous recevez une injonction de payer et que vous ne pouvez pas payer la dette, vous pouvez faire opposition à l’injonction. Cela signifie que vous demandez au tribunal de suspendre ou d’annuler l’injonction. Pour faire opposition, vous devez déposer une demande auprès du tribunal qui a rendu l’ordonnance d’injonction de payer. La demande doit être déposée dans les 14 jours suivant la réception de l’ordonnance.

Si vous faites opposition, le tribunal peut :

  • suspendre l’injonction de payer ;
  • annuler l’injonction de payer ;
  • modifier les conditions de paiement ;
  • ordonner que le montant soit payé à la personne qui a obtenu l’injonction de payer ;
  • ordonner que le montant soit payé au greffe du tribunal ;
  • mettre en place un plan de paiement ;
  • ordonner la saisie de vos biens ;
  • ordonner votre expulsion du logement que vous louez.

Quels sont les risques de ne pas faire opposition à une injonction de payer ?

Il est important de savoir que, si vous ne faites pas opposition à une injonction de payer dans les 10 jours suivant sa notification, elle produira ses effets et deviendra exécutoire. Cela signifie que le créancier pourra engager une procédure d’exécution forcée pour recouvrer son dû, ce qui peut entraîner des conséquences graves pour le débiteur. En effet, l’exécution forcée peut aboutir à la saisie de biens du débiteur, à la suspension de son compte bancaire ou à la mise en place d’une procédure de surendettement.

Si vous ne faites pas opposition à l’injonction de payer dans les délais impartis, vous risquez donc d’avoir à supporter les coûts liés à ces procédures, qui peuvent être très élevés. Par ailleurs, il est important de souligner que l’opposition à une injonction de payer n’est pas toujours possible. En effet, si le créancier a recours à une procédure d’exécution forcée, le débiteur ne pourra plus opposer d’objections et sera tenu de s’acquitter du montant demandé.

Que faire après avoir fait opposition à une injonction de payer ?

Si vous avez reçu une injonction de payer et que vous n’êtes pas d’accord avec elle, vous pouvez faire opposition à celle-ci. Vous disposez d’un délai de 10 jours pour le faire. Passé ce délai, l’injonction de payer devient exécutoire et il sera plus difficile de s’y opposer.

Pour faire opposition à une injonction de payer, vous devez adresser une requête en opposition à la personne qui vous a envoyé l’injonction de payer (le créancier). Vous pouvez le faire par lettre recommandée avec avis de réception ou par acte d’huissier.

Dans votre requête en opposition, vous devez indiquer les motifs pour lesquels vous contestez l’injonction de payer. Vous devez également joindre les pièces justificatives permettant d’étayer votre contestation.

Après avoir reçu votre requête en opposition, le créancier dispose de 10 jours pour y répondre. Si le créancier ne répond pas ou ne conteste pas votre opposition, l’injonction de payer est annulée.

Si le créancier conteste votre opposition, il doit saisir le juge des oppositions dans les 10 jours suivant la réception de votre requête. Le juge des oppositions statue alors sur votre opposition et peut annuler ou confirmer l’injonction de payer.

Dans le cas où vous recevez une injonction de payer, il est important de réagir rapidement et de suivre les instructions de l’article afin de pouvoir faire opposition. En effet, si vous ne faites pas opposition dans les délais impartis, vous risquez de vous retrouver dans une situation difficile financièrement.

FAQ : en résumé

Question : Qu’est-ce qu’une injonction de payer ?
Question : Combien de temps ai-je pour faire opposition à une injonction de payer ?
Question : En quoi consiste l’opposition à une injonction de payer ?
Question : Quels sont les risques de ne pas opposer à une injonction de payer ?
Question : Où et comment déposer mon opposition à une injonction de payer ?

Vous aimerez aussi lire :

Laissez un commentaire