Accueil Formalités administratives Quels sont les documents requis pour obtenir un visa de long séjour pour un regroupement familial ?

Quels sont les documents requis pour obtenir un visa de long séjour pour un regroupement familial ?

Par Constance Truchron

Quand un étranger possède un titre de séjour dans un pays, il peut faire une procédure de regroupement familial. En effet, cette procédure permettra à son époux et à ses enfants de le rejoindre. Maintenant, quels sont les documents à fournir pour obtenir un visa ?

Quelles sont les étapes à suivre pour l’obtention d’un visa ?

Tout d’abord, les membres de la famille qui rejoignent doivent déposer d’une demande de visa long séjour. Ils peuvent le faire auprès du Consulat du pays. Il faut savoir que la demande de visa peut être introduite avant l’accord de la préfecture. Cela après que l’attestation de dépôt de la demande ait délivré par l’OFII ou après l’accord de la préfecture. Il faut accomplir cette démarche dans les deux mois suivant votre arrivée et contacter la préfecture de votre lieu de résidence.

Premièrement, ne remplir qu’un formulaire en vigueur. Ensuite, il faut un passeport électronique unipersonnel valable encore au minimum 1 an +. Puis une photocopie des 5 premières pages et de celles où figurent, le cas échéant, le dernier visa et les cachets d’entrée et de sortie du territoire. Aussi, deux photographies d’identité récentes en couleurs sur fond blanc : 3,5*4,5 cm, dont une collée sur le formulaire. Ensuite, copie de l’autorisation de regroupement familial transmise par la préfecture. Pour le conjoint bénéficiaire, il faut des pièces justificatives comme l’acte de naissance, mariage et le livret de famille. Et c’est le même cas pour les enfants mineurs bénéficiaires.

obtention visa

Quelles sont les conditions requises ?

La première est la situation de l’étranger. L’individu en question doit séjourner dans le pays depuis un an et demi, résider de façon légale et donc avoir une carte de séjour. Financièrement, l’étranger doit justifier un minimum de ressources en fonction du nombre de sa famille pour leur permettre de le rejoindre. Parmi les ressources acceptées, il y a celles issues d’un travail salarié ou non salarié. Aussi, les ressources des époux ou des épouses ne sont pas considérés comme acceptable. Cela inclut, les prestations familiales, le RSA et d’autres allocations de solidarité. La troisième condition concerne l’habitat.

Le logement où séjournera la famille doit respecter un minimum de surface en fonction du nombre de personnes. Mais encore, selon la ville où ils seront. Quatrièmement, l’étranger doit suivre les principes de la vie familiale du pays. Cela englobe le respect de l’égalité homme-femme, du mariage, la scolarisation des enfants ou encore, la monogamie. Si l’individu demandant un regroupement familial néglige ce dernier principe, son titre de séjour peut lui être est refusé. Par ailleurs, le regroupement familial ne peut s’appliquer que pour les enfants mineurs qui ont moins de 18 ans. La famille qui désire venir dans le pays ne doit pas représenter une menace pour l’ordre public. Notez que certains veulent durcir les conditions du regroupement familial.

Pour procéder à un regroupement familial, il est indispensable d’avoir un visa familial. Des étapes sont à suivre afin de pouvoir l’obtenir. Et pour assurer cette obtention, la famille ainsi que l’individu rejoint ne doivent pas ignorer les conditions.

Vous aimerez aussi lire :

Laissez un commentaire