Accueil Professions judiciaires Quels sont les métiers d’avenir du droit ?

Quels sont les métiers d’avenir du droit ?

Par Constance Truchron

représente près de 200 000 emplois en France et présente un taux de recrutement élevé. Vous êtes passionné de droit, faites preuve d’un grand sens relationnel et êtes curieux de tout mais vous ne savez pas vers quel métier vous tourner ? Nous vous proposons dans cet article plusieurs idées de métiers d’avenir spécialisés dans l’univers du droit.

Le métier d’avocat

Lorsque nous pensons au secteur du droit, nous pensons tous directement au métier d’avocat. Profession juridique la plus mise en avant dans la culture populaire, on l’idéalise souvent en raison de films et séries la mettant à l’honneur. Le rôle principal de l’avocat est de représenter et de défendre envers et contre tout les intérêts de ses clients. Ceux-ci peuvent être des particuliers, des entreprises, ou encore des collectivités territoriales. Il se définit également comme un conseiller juridique et comme un médiateur, dont le but est de résoudre certains conflits pour éviter d’aller jusqu’au procès.

Il agit notamment dans les cas de divorces, afin de trouver un terrain d’entente entre les deux parties. De ce fait, le métier d’avocat requiert de grandes qualités relationnelles et humaines. Il ne faut pas avoir peur de s’exprimer en public, avoir une bonne élocution et savoir argumenter au mieux.

métier droit

Le métier de Data Protection Officer

L’un des métiers d’avenir du secteur du droit est aussi celui de Data Protection Officer (DPO). Avec la montée en puissance du numérique, nous avons pu apercevoir en corrélation le développement de nouvelles problématiques technologiques. Ainsi, le DPO veille à la sécurisation et à la protection des données personnelles collectées par une entreprise. C’est un métier émergent qui a vu le jour il y a seulement quelques années, mais dont les missions sont aujourd’hui élémentaires.

Sa fonction est obligatoire dans les entreprises en raison de l’entrée en vigueur du RGPD. Spécialiste de l’informatique, le DPO réalise des diagnostics, se tient informé des risques et réfléchit à des axes d’amélioration pour la protection des données utilisateurs. D’ailleurs, si vous souhaitez approfondir vos connaissances en droit et en digital, sachez qu’il existe des formations spécialisées extrêmement enrichissantes. Nous pensons par exemple aux formations en juridique proposées par l’organisme de formation EFE, abordant toutes sortes de thématiques juridiques, dont le numérique.

Le métier de notaire

Pour devenir notaire, il est recommandé d’être quelqu’un d’extrêmement patient et rigoureux. En effet, cette profession requiert un bac +7, qui peut passer par la validation d’un Master 2 en droit notarial puis au suivi d’une formation avec un stage rémunéré de 24 mois. Le notaire est un grand expert du droit et présente une qualité d’officier public. Il est apte à authentifier des actes juridiques tels que des contrats de mariage, des actes de ventes ou encore des testaments. Ainsi, il constate les accords entre les différentes parties et rédige des contrats grâce à ses connaissances en droit. Il se charge ensuite d’authentifier ces contrats en y apposant sa signature. Il détient également un rôle de conseiller auprès de ses clients qui auraient besoin de recommandations particulières. De ce fait, le notaire est compétent au niveau technique et relationnel, et possède des connaissances juridiques pointues et mises à jour quotidiennement. On retiendra que c’est une personne pédagogue, impartiale et possédant un bon sens de l’écoute.

Désormais, vous savez vers quels métiers d’avenir concernant le droit vous diriger. Il ne reste plus qu’à entamer vos études spécialisées, ou de suivre des formations en juridique.

Vous aimerez aussi lire :

Laissez un commentaire