Catégories
Guides, infos et actualités

L’avenir de la technologie juridique

L’Association du barreau a formé un comité sur l’avenir du droit pour donner suite aux conclusions et aux recommandations d’un rapport publié plus tôt cette année. Le rapport s’est concentré sur la façon dont la technologie a un impact sur la pratique juridique et a identifié les produits et tendances technologiques émergents qui seront importants pour l’avenir de la profession juridique.

Technologie de l’information et de l’ordinateur (TIC)

Les TIC ont le potentiel de transformer les fondements socioculturels du droit et de la pratique juridique. Le Comité a jeté un large regard sur les nouvelles technologies et les nouveaux concepts que les TIC ont créés comme moyen d’évaluer les forces socioculturelles à l’origine du changement dans la profession. Nous devons comprendre comment la technologie est le moteur du changement culturel et ce que la profession juridique peut faire pour mieux anticiper les développements futurs.

La puissance de calcul s’améliore régulièrement à un rythme de croissance exponentiel depuis plus de cinquante ans, et les améliorations se succèdent à un rythme toujours plus rapide depuis longtemps. Cela signifie que les développements remarquables et sans précédent sont devenus une routine et que cette tendance ne fera que s’accélérer. Les changements arrivent plus rapidement maintenant, car l’année devient le mois, puis la semaine, le jour et l’heure.

Intelligence artificielle

Notre rapport a révélé que l’intelligence artificielle a déjà un impact substantiel sur la pratique juridique. «Presque tous les cas d’utilisation actuels servent à compléter et à améliorer les capacités des avocats humains.»

Les quantités de données impliquées dans la pratique juridique moderne peuvent être écrasantes, alors que – dans le même temps – les calendriers des tribunaux, la clôture des transactions, les obligations réglementaires et les demandes des clients créent des attentes de service incongrues avec ces vastes quantités de données.

Les machines intelligentes peuvent aider à répondre à ces demandes de données intensives, en aidant là où les humains pourraient se fatiguer, commettre des erreurs, ou même avoir une vision trop limitée. Bien que des obstacles à l’adoption de l’IA existent, et que des préoccupations éthiques doivent être observées, il existe un énorme potentiel de croissance. Cinq domaines prioritaires devraient faire l’objet d’une attention particulière : la responsabilité professionnelle, les questions éthiques plus larges, l’accès aux services juridiques, la formation juridique et les questions relatives au marché juridique et à l’emploi.

blockchain

Blockchain

La technologie blockchain est un autre domaine où il existe un potentiel d’innovation disruptive. Le rapport définit la blockchain comme, «une base de données décentralisée présentant deux caractéristiques essentielles. Premièrement, elle est mise à jour en permanence pour refléter l’état actuel des données ou des actifs. Deuxièmement, elle n’a pas d’autorité centrale telle qu’une banque ou un gouvernement. Elle s’appuie plutôt sur des grands livres distribués : des ensembles d’enregistrements dupliqués qui sont régulièrement synchronisés les uns avec les autres sur Internet. Les membres du réseau valident ensuite l’ensemble des transactions.»

Le potentiel de Blockchain réside dans la réduction des coûts de transaction et dans sa capacité à fournir des transactions sécurisées à travers le monde. Selon le rapport, «dans la mesure où les avocats se considèrent comme un simple coût transactionnel supplémentaire, il s’agit d’une évolution négative. Mais s’ils se repositionnent, comme ils l’ont fait auparavant, vers des rôles qui apportent une valeur ajoutée dans ce nouveau monde, ils n’ont rien à craindre.» De nombreuses promesses ont été faites concernant la blockchain et les technologies connexes, Maintenant, une partie du potentiel est en train de se réaliser.

Opérations juridiques

Les opérations juridiques sont le lieu où de nombreuses technologies se rassemblent et sont déployées. Les services représentatifs fournis par les principaux cabinets d’opérations juridiques comprennent l’analyse quantitative pour la planification stratégique, la gestion de projet, l’analyse comparative de la rémunération et la gestion des risques. Les opérations juridiques sont un développement important qui continuera à croître et à se développer permettant une amélioration substantielle en réduisant les coûts et en développant des approches plus professionnelles de la gestion des opérations juridiques.

Écoles de droit

Les écoles de droit ajoutent des cours de droit computationnel, de questions juridiques relatives à divers aspects de l’IA et de la blockchain, de programmation pour les avocats, de pensée conceptuelle en droit, d’analyse de données pour les avocats et de droit, d’éthique et de nouvelles technologies. En outre, elle a ajouté un programme d’accélération qui aide les entrepreneurs en légal tech à développer leurs projets. Le professeur de la faculté de droit se penche sur le mouvement de la pleine conscience en droit. La pleine conscience dans la profession pourrait être un moyen d’aider les avocats à rester concentrés et équilibrés.

De nombreux changements arrivent dans la profession, causés directement par les nouvelles technologies et en réponse aux changements que ces technologies entraînent dans la société. Le rythme des changements est gérable à l’heure actuelle, et un cabinet d’avocats tourné vers l’avenir peut en tirer de nombreux avantages. Comme pour tout changement opérationnel important, un avocat avisé fera preuve de discernement et de sélectivité. Il est vital de savoir dans quoi on s’engage et pourquoi on le fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *